logo



 Mère thérésa

Née à Shkup, le 26 août 1910, Mère Teresa, de son vrai nom Anjezë Gonxhe Bojaxhiu, est une religieuse catholique d’origine albanaise.

Issue d’une famille de paysans très croyants, d’ascendance de Mirditë, elle est éduquée dans le respect des traditions. Cette éducation fera naitre en elle un grand intérêt pour la religion. A l’âge de 18ans, désireuse de quitter sa terre natale, elle rejoint le couvent de l’ordre missionnaire des sœurs de Notre-Dame-de-Lorette en Irlande. Elle y prendra alors le nom de Sœur Mary-Teresa et rejoindra l’Inde quelques mois plus tard en janvier 1929.

Deux ans après, une fois sa formation de novice, à Darjeeling finie, Agnès prononce des vœux temporaires et se fait appeler depuis Sœur Teresa. Le 24 mai 1937, elle prononce ces vœux définitifs. Cependant, voulant aider d’avantage les nécessiteux, elle décide, avec l’autorisation du Vatican, en 1948, de fonder le nouvel ordre des Sœurs missionnaires de la charité. C’est à ce moment là qu’elle quitte l’ordre des sœurs de Notre-Dame-de-Lorette et qu’elle s’installe dans un bidonville avec quelques autres religieuses pour se consacrer entièrement aux nécessiteux.

Ses œuvres humanitaires à travers le monde et son ascétisme marqueront les mémoires et elle deviendra alors une des personnalités les plus considérées. Entre 1962 et 1997, elle recevra un grand nombre de prix, à travers le monde, récompensant ses bonnes œuvres. Elle fut même béatifiée par le pape Jean-Paul II le 19 octobre 2003.

Finalement, Mère Teresa s’éteignit le 5 septembre 1997 après plusieurs années de maladie durant lesquelles elle subit plusieurs crises cardiaques.

«Par mon sang, je suis albanaise.
Par ma nationalité, indienne.
Par ma foi, je suis une religieuse catholique.
Pour ce qui est de mon appel, j’appartiens au monde.
Pour ce qui est de mon cœur, j’appartiens entièrement au Cœur de Jésus”

Petite anecdote
Une femme de tête
Ce ‘ petit bout de femme ‘ dirigeait 439 maisons, 700 écoles et des centaines de dispensaires dans tous les foyers de misère.

Leave a Reply

*

captcha *