logo



Clément XI

Clément XI, de son vrai nom Giovanni Francesco Albani, est né le 23 juillet 1649 à Urbino en Italie. Il a été le 241e pape.

La similitude entre le patronyme de Giovanni Francesco Albani et le nom du pays Albanie vous interpelle ? Vous vous demandez si le 241e pape n’était pas d’origine albanaise ? Effectivement, à la suite de quelques recherches généalogiques, nous avons découvert que son ancêtre Michel Laçi, originaire de Kurbin, ne voulant pas se convertir à l’Islam lors de l’invasion ottomane de l’Albanie, décida de partir pour l’Italie et changea son nom de famille en Albani afin que ses descendants n’oublient pas leurs origines.

Les Albani ont été une illustre famille tout au long de leur existence. Les fils de Michel, Georges et Philippe, ont combattu avec le héros albanais Gjergj Kastrioti pour défendre leur pays de l’occupation ottomane. Altobelli, le fils de Georges, a été sénateur de Rome. Horace, le fils d’Altobelli était Préfet de la Bibliothèque du Vatican. De plus, quatre neveux de Clément XI étaient des cardinaux.

A l’âge de 11 ans, Giovanni Francesco Albani intègre le Collège romain qui est dirigé par les Jésuites. Il est un excellent élève et un excellent jeune linguiste. Il rentre ensuite à « l’Académie de la Reine Christine de Suède » et obtient un doctorat en droit Canon et droit civil. En 1700, après plusieurs années en tant qu’Évêque, puis Cardinal, il est élu Pape et prend la place de son défunt prédécesseur Innocent XII.

Son élection est populaire et la communauté protestante le juge comme étant un homme raisonnable. Considérant que sa désignation marquait la fin du népotisme par le Vatican, les catholiques réformateurs étaient ravis de ce choix.

Les réalisations de Clément XI ont été nombreuses. Sa première mission a été de faire face à la guerre de Succession d’Espagne à la mort de Charles II. Malheureusement, il a vite été dépassé par les évènements et s’est vu évincé par Louis XIV.

En 1718, il institue canoniquement, à Rome, l’Académie pontificale de Théologie. Pendant la période de pénurie, il travailla ensuite à distribuer de la nourriture aux pauvres. Pour finir, il réforma le calendrier religieux en vue d’établir un ensemble de méthodes permettant de déterminer la date de Pâques.

Concernant ses origines albanaises, il ne les a jamais reniées. Au contraire, il considérait l’Albanie comme sa patrie. Il attribuera ainsi trois bourses à des compatriotes albanais. En 1711, il fait ouvrir une école en Albanie où la langue albanaise est enseignée. Clément XI a également joué un grand rôle dans le combat contre l’islamisation des Balkans. Se souvenant que ses ancêtres Georges et Philippe Albani ont combattu au côté de Gjergj Kastrioti pour leur liberté, cette cause lui tenait à cœur. Il remporta d’ailleurs deux victoire sur les Ottomans avec l’aide d’Eugène de Savoie.

Il meurt finalement le 19 mars 1721 et la famille Albani s’éteint en 1852 lorsque le prince Philippe, dernier fils d’Horace III, décède.

  1. Myftaraj Alket Répondre
    Lui est beaucoup d'autres font la fierté d'Albanie, dont Mère Tereza. Ai dhe shume te tjere jane krenaria e Shqipërisë, ndër tu tjerë dhe Nënë Tereza.

Répondre à Myftaraj Alket Annuler la réponse.

*

captcha *