logo



Pays frontalier du Monténégro au nord-ouest, du Kosovo au nord, de la Macédoine à l’est, de la Grèce au sud ainsi que de la mer adriatique et ionienne à l’ouest, l’Albanie, partagé entre l’orient et l’occident, abrite sur son territoire un des peuples les plus anciens des Balkans et possède une histoire foisonnante en événements et en monuments.

Resté bien longtemps fermé au monde extérieur, le pays des aigles accueil aujourd’hui un nombre toujours croissant de touristes et leur révèle la diversité mais aussi la richesse de ses paysages, de sa nature, de son architecture et finalement de ses vestiges archéologiques.

Dans cette vidéo, en dehors de la capitale Tirana située au centre du pays, vous aurez l’occasion de découvrir plusieurs villes et cités anciennes, mais aussi certains lacs, bords de mer et montagnes du quart sud-ouest de l’Albanie.

L’itinéraire que nous vous proposons prend son départ au Kosovo, s’étend sur quelques mille-huit-cents kilomètres et dure quatre jours. Les routes sont globalement dans un bon état, exceptés certains tronçons en rénovations dans les environs de Tepelenë, et il est donc très facile de se déplacer d’un lieu à un autre. A titre d’exemple, lors de notre première journée de voyage, nous avons eu le temps de nous arrêter plusieurs heures à Tirana en fin de matinée, de visiter Berat durant la journée et de rejoindre Tepelenë en début de soirée pour y manger et s’y reposer.

Par ailleurs, les prix exercés dans l’hôtellerie et la restauration sont accessibles au plus grand nombre. En effet, un repas complet ne vous coûtera rarement plus de huit à dix euros par personne et le prix d’une chambre varie généralement entre dix et vingt euros. Pour les groupes de personnes, il existe également la possibilité de louer, dans la plupart des villes, un appartement pour un montant allant de trente à cinquante euros la journée.

Description of authors

Leave a Reply

*

captcha *